lundi 28 mai 2012

Livres de règle

Goodman Games est un éditeur sérieux : j'ai reçu ma commande de livres de règles en temps et en heures et en même temps que les ricains. Le résultat est à la hauteur de mes attentes et justifie aisément les deux reports (novembre 2011 et février 2012).

jeudi 17 mai 2012

Winslo Le Furet


Après une jeunesse passé comme pâtre, Winslo a quitté sa ferme pour découvrir le monde. Petit à petit il s'est enfoncé dans le crime et le vice en rejoignant une bande de voleurs. Conscient de perdre son temps dans un groupe, Winslo est reparti à la campagne pour se mettre au vert. Là il a découvert une mère furet géante tuée par des chasseurs alors qu'elle mettait bas. Winslo attiré par des gémissements, a trouvé un petit qui avait survécu alors que les autres avait été égorgés. Winslo a emporté le bébé furet, l'a élevé et dressé. Le jeune furet géant lui permettait de vivoter avec un petit spectacle qu'il donnait dans les villages. En plus d'être désormais connu sous le sobriquet Le Furet, il était de notoriété plus ou moins publique que Winslo pouvait accomplir des actes que la morale réprouve pour quelques monnaies.

Un certain Kravik Harstall, chef de bande voulant se lancer dans le trafic d'esclaves l'a recruté lui et son furet, pensant que l'animal serait utile pour garder et empêcher les esclaves de s'enfuir. Winslo a fait le boulot sans se poser de questions, même s'il trouvait le commerce d'esclaves dangereux, d'autant plus que le chef de bande semblait sous l'emprise d'un mage étrange venu du sud avec des soldats. La situation s'est encore plus complexifiée, lorsqu'un barbare tatoué a rejoint la bande malgré l'avis contraire donné par le mage. Le grand barbare agaçait la bande avec ses questions inquisitrices et au final Harstall qui avait recruté ce fou furieux de barbare semblait s'en mordre les doigts mais il ne l'avait pas éliminé. Étrange. Winslo commençait à se dire qu'il ferait mieux de quitter tout ce petit monde.

La prise d'assaut du repère par des aventuriers et sa soumission par la magie avait permit à Winslo de trouver un échappatoire. 

Pour l'instant il attend de voir venir au Hameau de la Tour sous la surveillance de la milice. 


Winslo Le Furet
Winslo est un voleur et il possède en plus la compétence de Dressage : 1d20 + Mod. PER + Niveau
Furet géant : Init+4; Atk morsure +2 (1d4); CA 12; DV 1D6 (6 PV); MV 12m (8 cases); Act 1d20; SV Vig +3, Ref +2, Vol +1

vendredi 11 mai 2012

La milice du Hameau de la Tour

Malgré sa taille modeste, le Hameau de la Tour entretient une milice composée d"un capitaine, d'un prévôt et de huit miliciens. De plus la milice est régulièrement renforcée par des volontaires issus du village. De nombreux jeunes désœuvrés ou délinquants passent plusieurs semaines au sein de la milice pour apprendre la discipline et être formé aux bases du métier des armes.

En plus de son rôle de maintien de l'ordre et de protection du village, la milice est suffisamment aguerrie pour partir en expédition contre les ennemis du mage ou du village (bandits, monstres belliqueux et ainsi de suite).


Isolda
Cette rousse incendiaire est une ancienne aventurière qui est arrivée en même temps que le seigneur mage. Elle occupe aujourd'hui la fonction de capitaine de la milice. Malgré sa quarantaine d'année, elle reste une combattante farouche et impulsive. Isolda dirige la milice avec fermeté et talent. Dans son passé tumultueux, la capitaine partagea les aventures d'Adrakal et la rumeur prétend qu'elle ne partage pas que cela et qu'elle serait aussi la maitresse du mage. Elle porte en général une cuirasse de fer bleuie et manie à deux mains une épée longue avec une garde rallongée.

Donell
Cet ancien fermier s'est reconverti très tôt dans le métier des armes. On dit qu'il a servi dans l'armée impériale comme chasseur de déserteurs. Le hasard l'a amené au hameau où il a rempli la fonction de Reeve, un agent du mage devant faire appliquer l'ordre parmi la population. Il sert aussi de sergent d'armes (soldat professionnel) au sein de la milice. Il porte en général une armure de cuir et de mailles renforcée par des plaques de métal et manie l'épée.

Les miliciens
Les miliciens sont d'origine diverses et au final peu d'entre eux viennent du village comme le prouve le dernier arrivé, un certain Gareck. La dotation standard d'un milicien est composée d'une armure de cuir souple, d'un épieu, d'un arc court et d'une épée courte. Mais chaque milicien porte et manie une autre arme fruit du passé tumultueux de certains. Il arrive souvent que les villageois viennent renforcer ponctuellement la milice.

lundi 7 mai 2012

Le caveau perdu de Tsathzar Rho (Session 7 du 27/04/2012)

Mémoires d'un guerrier nommé Braban

Contraints par les deux poules mouillées, nous décidons de faire une pause. Celle-ci fut interrompue par une volée de carreaux, donc nous avons freiné les ardeurs après quelques péripéties dangereuses.

Une lassitude commençait à se faire sentir au sein du groupe. L'ambiance tournait doucement mais sûrement en vinaigre. Gunthar, devenu chasseur d'araignées, en voulait aux deux filles. Le rôdeur tirait une tronche pas possible, depuis qu'il avait lamentablement chuté entraînant avec lui le malheureux voleur. Sans compter une engueulade stérile au sujet de barques non amarrées alors que devions continuer à pince sur de la terre, je devrais dire, sur du roc bien ferme.

Couloirs, salles, mutants, ainsi fut la suite comme fut le commencement. Une seule originalité : la roche devenue mur, les stalactites et autres mites métamorphosées en belles colonnes ouvragées, sinon encore et toujours les éternels couloirs et salles pour nous perdre dans un dédale infini.

J’oubliais la magie, toujours présente avec son odeur nauséabonde qui perturbait nos mages et savants. Nous finissons par trouver une salle très originale pour une grotte. Le sol de pierre s'est transformé en un tapis herbeux d'une taille semblable à celle d'une prairie, les colonnes métamorphosées en arbres géants. Le plus curieux dans cette affaire, furent les cocons qui pendaient aux branches. Nous en ouvrirent quelques un pour voir. Aucun papillon. Le rôdeur, qui semblait passionné, nous expliqua qu'il s'agissait d'une métamorphose, qui en fait transformait des êtres normaux en d'horribles monstres. Par précaution nous décidâmes d'exterminer ces fausses chenilles, certain que cela ne contenterait pas tout le monde. Mais comme nous ne savions pas qui serait mécontent, alors peu importe.

Durant cette opération de nettoyage, je remarquais le bien étrange comportement de notre ami rôdeur. Je le prenais en aparté pour lui poser quelques questions.
- C'est quoi ton problème Pinpin? Je sens mon interlocuteur fort mal à l'aise. J'insiste.
- Pourquoi tu planques tes mains ? Pourquoi tu restes à l'écart ? Il panique. Il recule. Je le saisis rapidement. J'observe les autres. Ils ne nous voient pas, occupés à détruire les cocons. Je lui découvre les mains. Il résiste, mais peu.
- Non, me supplie-t-il. Rien. Des mains on ne peut plus normales. Lui-même à l'air surpris. Étonnamment surpris.
- Je répète. C'est quoi ton problème ? Il prend un air tout abasourdi. Il semble désorienté, perdu, ne répond aucun mot. À surveiller ce petit gars. La destruction des cocons se termine. Nous avons quelques blessés dont moi-même J'avoue qu'un peu de repos me fera un grand bien. Reste à convaincre les deux pétasses.



Texte de Marcapuce
Journal écrit en Kobold

Mes écailles sont devenues totalement rouges, mes crocs me gênent pour manger les rats mais je peux les déchirer avec mes nouvelles griffes. Nos frères du haut ne viennent quasiment plus nous voir, effrayés par notre apparence encore plus étranges que la leur mais je pense surtout que nos nouveaux dieux leurs ont donné une mission particulière. Dans ce complexe de pierre noires, les ombres semblent presque palpables et je sens que je pourrai m'y cacher, m'y fondre au risque de m'y perdre. D'étranges visions nous viennent parfois, des choses changent ou apparaissent. Nous commençons à nous y habituer.
...

Les nains bleus, maudits soient-ils, imaginent qu'ils peuvent à nouveau faire de nous des esclaves. Leur expédition est vouée à l'échec. Ils vont bien vite comprendre d'où vient la vraie puissance et ceci malgré leur folie continuelle. Nous ne nous affrontons pas mais il suffirait de peu de choses pour que la guerre soit déclarée. Notre haine réciproque est pour l'instant mise de côté. Nos dieux veulent que nous explorions ensemble les salles de pierres noires. Depuis peu je me sens d'une pertinence rare et nouvelle. La césure entre la grotte et le mur de pierre noire; elle est d'une netteté impossible à imaginer.
... 
Les femmes et les enfants s'amusent à faire fonctionner les instruments de torture dans la salle des Douleurs. Un autre groupe teste les différents portails qui mènent vers des plans élémentaires. Le portail intérieur nous permet de passer directement au niveau du dessus aussi j'ai ordonné que l'on bloque la porte est du nouveau temple avec des moellons en pierre. Avec les saletés de nains et un petit groupe de frères, nous allons continuer à monter. Les frères qui resteront seront désorientés dans meneurs et mais il devront passer beaucoup de temps dans notre nouveau temple à vénérer nos nouveaux dieux et à rêver de conquêtes s'accomplissant dans le sang. Les images du Prophète en toge bleue doivent être un guide pour eux.
...
L'un de nos puissants frères Parent-du-dragon a décidé de garder la tour.
...
De nombreux frères sont volontaires pour se transformer et rentrent dans les cocons sans avoir à les forcer. Même ces immondes nains des profondeurs semblent motivés par notre nouvelle foi. Tous ceux-là deviendront de puissants êtres qui permettront de ressusciter le Prophète.
...
 Mes écailles sont devenues blanches. J'entends la parole des Dieux. Elle sort de mon corps. Je médite et je prie.

mercredi 2 mai 2012

Korsus Main-gantée

Korsus est le second assistant du mage Adrakal. Il vit dans la tour du mage et sort peu dans le village. En revanche il disparait parfois pendant de longues semaines, envoyé en mission par Adrakal ou pour accomplir ses propres quêtes. Korsus est grand, mince et vêtu généralement de jaune et d'ocre. Il n'est pas très sociable et semble peu apprécié par les villageois.

De nombreuses rumeurs courent sur Korsus, notamment à cause de sa main droite éternellement gantée. Les parents effraient les enfants pas sages avec cette main qui semble posséder des doigts d'une longueur inhabituelle. On le dit aussi avide et fasciné par les objets magiques et autres reliques. Le groupe d'aventuriers avait d'ailleurs perçu cette tendance lorsque Korsus avait voulu s'approprier le globe de cristal et le morceau de sceptre trouvés dans l'ancien tombeau après que le groupe de jeunes villageois avait franchi le portail sous les étoiles.