mardi 25 août 2015

Sentinels of Echo City


Sentinels of Echo City est l'un des rares clones de la mouvance OSR à se situer dans un cadre de jeu de super-héros. Michael T. Desing, l'auteur du jeu, voit SoEC comme une lettre d'amour à une époque où les jeux étaient simples et fluides (comme le système B/X). Pour ma part, je le vois aussi comme un hommage à des jeux de super-héros comme Vilains & Vigilantes (ou Living Legends) de Jeff Dee (ne serait-ce que pour le tirage aléatoire des pouvoirs mais que l'on peut modérer en faisant un sacrifice).

Le jeu partage les mêmes grands principes que Saga of Splintered Realm et le même type d'illustrations qui sont très sympathiques mais aussi éloignées des standards des comics.

Comme il s'agit d'un clone, un personnage est défini par les 6 caractéristiques classiques : Force, Dextérité, Constitution, Intelligence, Sagesse et Charisme mais aussi par les attributs suivants : Origine (quel type de super-héros est le personnage), Traits (pouvoirs), Défauts, Talent (capacité particulière), Modificateur de Prouesse, Point de vue sur le monde (gentil, neutre ou méchant), Objectifs, Points de Résolution (pour décupler ses effets) et le niveau de Ressources.

A première vue, on peut recréer tous les super-héros et super-villains des comics. A noter que l'extension Absolute Power permet d'étoffer la création des PJs.

Je n'y ait pas encore joué mais nul doute que si un jour je montais une table de joueurs pour faire du super-héros, j'utiliserai Sentinels of Echo City.


 

dimanche 16 août 2015

Cadre de jeu des Marches de Bloodstone

J'avais prévu de masteriser une partie de IK Unleashed cet été, mais quelques impondérables m'ont éloigné de ce projet. Même si je reste un peu dubitatif sur la jouabilité du système de règles, je n'ai pas abandonné car certains joueurs potentiels m'ont relancé. Je me dois de ne pas les décevoir. Par conséquent je vais relancer le projet mais avec un angle d'attaque différent : fini les marais putrides...et bienvenue le désert brûlant. 

Pour atténuer le côté un peu n'importe quoi du groupe de PJ, j'ai décidé de ne cibler que les peuples proches de la région retenue. Les joueurs qui veulent interpréter des carrières un peu "complexes" (comme les warlocks) devront s'investir dans la maîtrise des règles.



Cadre de jeu

Le cadre de jeu se situe dans les Marches de Bloodstone, une région à l'est de Cygnar et des terres des elfes et au nord du Protectorat de Mennoth. L'empire skorne a traversé le désert de Bloodstone et commencer son invasion des Marches.

Hormis les natifs des Marches (tribus éparses d'humains, de farrows ou de bogrins) les seules nations qui s’intéressent aux Marches sont les skornes et les mennoth. Quelques communautés trollkins subsistent difficilement. Les Marches sont constituées de collines et de régions montagneuses entrecoupées de zones fertiles et d'oasis.


Bogrin


Outre les peuples "civilisés", il existe de nombreuses créatures dangereuses qui vivent les Marches : pyre troll, constricteur, coyotes et renards, maraudeurs des dunes, oiseaux vindicatifs et toutes sortes d'insectes volants, grouillants et parfois venimeux. 


$Parmi tous les sites remarquables de la région, il convient de citer le lac Scarleforth, un haut lieu spirituel du Cercle envahi par les skornes et Ternon Cragn une petite ville cosmopolite de mineurs et d'aventuriers abritant 4000 humains d'origines diverses, 600 trollkins et près de 100 gobbers, gobrins, nains, orgruns et farrows.

Personnages

Les personnages peuvent être un humain du Cercle d'Orboros ou d'une tribu idrienne, un troll ou un mini-troll ou un farrow (un homme-sanglier).

Chaque personnage commencent avec deux carrières parmi celles proposées pour son peuple.

Cercle d'Orboros
Le personnage appartient au Easter Dominion qui depuis quelques temps subit la politique de conquête des skornes. De plus la magie des skornes basée sur la nécromancie et les anathèmes et vue comme une hérésie.




Ces derniers temps, le Cercle a perdu plusieurs sites clés à l'ouest des Marches de Bloodstone : un site majeur nommé les Os d'Orboros proche du lac Scarleforth et des sites mineurs dans le long de la Passe de Greybranch proche du Château des clefs. 

Les blackclads gardent un œil sur les manœuvres de ce peuple maudit et les affrontent lorsque c'est nécessaire.
  • Localisation d'origine : Eastern Dominion (Mont de Rottenhorn)
  • Race : Humain
  • Carrières : Archer (tireur hors pair), Blackclad (maître des éclairs), Bone Grinder (créateur de talisman à partir des créatures mortes), Brigand (bandit de grand chemin), Bushwacker (chasseur et maraudeur), Chieftain (leader), Monster Hunter (éliminateur de bestioles), Scout (guide et chasseur), Shaman du Ver Dévoreur (détenteur d'un magie primale), Sorcerer (magie élémentaire), Warlock du Cercle (contrôleur des beasts), Warrior (gardien et protecteur), Wolf of Orboros (protecteur des sites sacrés), Wolf Rider (chevaucheur de loup géant)
Trollkin Kriel
Des communautés trollkins de taille variable existaient autour du lac Scaleforth, l'étrange forêt de Glimmerwood et dans les régions plus arides des Marches. Les trollskins ont découvert à leur dépend la puissance de l'empire skorne et la plupart des communautés autour du lac ont été exterminées.



  • Localisation d'origine : Scarleforth Lake, Glimmerwood, Bloodstone Marches
  • Race : Pyg, Trollkin
  • Carrières : Archer (tireur hors pair), Bone Grinder (créateur de talisman à partir des créatures mortes), Brigand (bandit de grande chemin), Bushwacker (chasseur et maraudeur), Chieftain (leader), Fell Caller (guerrier à la voix qui porte), Fennblade, Kriel (guerrier manipulant la terrible épée crochue), Champion (protecteur traditionnaliste), Long Rider (chevaucheur de sanglier), Monster Hunter (éliminateur de bestiole), Scout (guide et chasseur), Shaman de Dhunia (soigneur et protecteur), Sorcerer (magie des éléments), Warlock Trollkin (contrôleur des beasts), Warrior (gardien et protecteur).
Tribus Farrow
Les farrows sont organisés en petits clans sous la coupe du guerrier le plus...terrifiant. Les farrows sont rarement en bons termes avec leurs voisins et les querelles et escarmouches sont fréquentes. De petites communautés farrows existent dans la région est des Marches et au sud de la Mer d'Amertume dans le désert de Bloodstone.


  • Localisation d'origine : 
  • Race : Farrow
  • Carrières  Archer (tireur hors pair), Bone Grinder (créateur de talisman à partir des créatures mortes), Brigand (bandit de grande chemin), Bushwacker (chasseur et maraudeur), Chieftain (leader), Monster Hunter (éliminateur de bestioles), Scout (guide et chasseur), Shaman de Dhunia (soigneur et protecteur), Slaughterhouser (manieur de hallebarde), Warlock Farrow (contrôleur des beasts), Warrior (gardien et protecteur)
Tribus humaines du sud
Le personnage est un Idrien vivant dans de petites communautés rurales au nord des Marches. Les communautés sont semi-nomades et proches des oasis. Contrairement aux Idriens du sud qui se sont convertit à la foi de Mennoth, les Idriens du nord vénèrent le Ver Dévoreur ou le culte des ancêtres. Ils sont alliés aux Cercle et il arrrive que les druides recrutent des Wolf of Orboros parmi eux.




Les Idriens ont un peau brune ou olive avec des yeux en amandes et des cheveux noirs. Ils sont connus pour leur endurance et leur force physique. Les bandes de guerriers sont menés au combat par un rhaz, un guerrier qui s'est distingué par le passé.
  • Localisation d'origine : communautés semi-nomades des Marches
  • Race : Humain
  • Carrières Archer, Bone Grinder, Brigand, Bushwacker, Chieftain, Monster Hunter, Scout, Shaman du Ver Devoreur, Sorcerer, Warrior

lundi 10 août 2015

Feuille de personnage pour D&D 5


J'ai bricolé une nouvelle feuille de personnage sous excel plus simple que la précédente. Elle contient quelques formules pour faciliter la vie des joueurs (enfin j'espère).

Elle se trouve ici et dans la page Mes Productions.

samedi 1 août 2015

Saga of the Splintered Realm



Michael T. Desing, s'est posé une question : "et si j'étais le concepteur en chef de la prochaine édition du plus grand jeu de rôle du monde ?". La réponse fut un financement réussi sur Kickstarter pour un jeu nommé Saga of the Splintered Realm qui reprend certains éléments de son précédent jeu Mythweaver: Legacy (système maison).

On peut voir sur la photo, ce que j'ai récupéré pour ma participation au kickstarter : les deux bouquins du jeu, un pad de feuilles de perso, une clef USB avec les règles, une carte recto-verso et des plaques plastifiées au look retro pour le dungeon crawling. Le jeu est maintenant disponible chez DriveThru RPG.

SSR est un retro-clone basé essentiellement sur les règles du B/X avec des ajouts qui modernisent le jeu. Les illustrations sont pour la plupart l'oeuvre de Michael Desing et possède un look que j'aime beaucoup.


Personnages

Les caractéristiques des personnages vont de 2 à 12 (avec des modificateurs entre -3 et +3). Ils peuvent monter jusqu'au niveau 12. 

B/X oblige, il existe 4 classes pour les humains (Clerc, Guerrier, Mage, Voleur) plus le Myrmidon nain, le Champion elfe et l'Explorateur halfelin. Toutes les classes ont les mêmes dés de vie et le même modificateur de niveau (équivalent au bonus de maîtrise dans D&D 5 qui est égal à la moitié du niveau).  Le personnage débutant est complété par un Talent (il en gagnera d'autres par la suite).

Une des innovations les plus intéressantes du jeu est la notion de vocation (calling). Pour donner de la saveur aux classes de base, le joueur peut ajouter une vocation à son personnage, un peu comme une classe de prestige, sauf que cela se fait à la création du PJ. Les vocations possibles sont : Barde, Druide, Paladin, Gardien, Sorcier. Pour accéder à une vocation il faut remplir certains prérequis (en terme de classe de de caractéristique). On peut donc avoir un guerrier (barde) ou un voleur (barde) tout comme un nain myrmidon (paladin) ou un guerrier (paladin).




Système de jeu

Les jets de caractéristiques (comme défoncer une porte, déchiffrer un sort, se repérer, garder son équilibre, retenir son souffle, bluffer) s'effectue sous la forme d'1d20 + Caractéristique avec un seuil par défaut de 20.

Un jet d'attaque se fait comme d'habitude : on lance 1d20 + modificateur de niveau + modificateur de Force ou de Dextérité et on doit égaler ou dépasser la classe d'armure. Les armes sont classifiées en légère (1d4), moyenne (1d6), lourde (1d8) et "grande" (1d10).

Les jets de sauvegarde sont gérés par un jet de Prouesse (Feat roll) : 1d20 + modificateur de Niveau + modificateur d'une caractéristique qui dépend de la classe (un guerrier ou un voleur ne mobilise pas le même potentiel pour s'en sortir). Le jet est réussi sur 20 ou plus. Les jets de perception ou de morale se font aussi avec un Feat roll. La plupart des capacités de classe sont aussi gérées par un Feat Roll.

La magie

La magie profane et divine est divisée en 6 sphères avec une dizaine de sorts pour les sphères 1 à 3 puis 6, 5 et 4 sorts respectivement pour les 3 autres sphères.

Le Clerc possède un livre de prière qui contient 1d4 sorts au départ. Le Mage maîtrise quelques tours de magie (cantrip) et possède 1d4+1 parchemins. Par la suite il devra acheter un grimoire. Le champion elfe possède aussi des sorts. Il n'est pas nécessaire de préparer les sorts.

Le cadre de jeu

Le SSR Book 2, regroupe plusieurs aventures et présente le monde qui sert d'ossature au jeu sous la forme d'une région (The Untamed North) et du Splintered Realm qui englobe la région.

Et après ?

Au final, en quoi se clone se distingue des autres ? Il n'est pas une simple reformulation des jeux primordiaux mais le fruit d'une vrai réflexion. Son côté simple mais pas simpliste le rend attractif et adapté à l'initiation. Je pense aussi qu'il plaira aux grognards en quête d'un jeu qui allie la patine de l'ancien et la praticité du moderne.

En savoir plus

Communauté Google+

A noter que Michael T. Desing a sorti un jeu de super-héros basés sur la même mécanique de jeu : Sentinels of Echo City.