lundi 21 novembre 2016

(M)Alchimie (partie 1)


Journal de Gidéon Enrert, Conservateur du Musée de l’Éternité d'Aldunn

Lundi, deuxième semaine de mars
L’entrevue avec Valdryss s’est mieux passé que ce que j’escomptais, et ceci malgré les tensions internes entre les membres de mon équipe, du moins entre Dovan et Janatas. 
Le Haut-Mage Valdryss, son Premier Apprenti Razmir, son garde du corps Calder, deux Capes Rouges et la capitaine de la garde municipale Amélia Edelle, nous ont entendus sur l’affaire du musée.

J’ai compris que lorsque les Vipères Noires étaient revenus pour la seconde fois et qu’ils avaient essayé de voler le gros rubis qui scellait le sarcophage, ils avaient déclenché une tempête mystique qui avait de terribles effets. Les conséquences étaient terrifiantes : le scellement du musée, la libération de l’ectoplasme qui protégeait le sarcophage et qui a liquéfié les quatre gardes que j’avais mandaté, l’émergence d’une monstruosité par la réactivation d’un portail en sommeil et aussi la « résurrection » d’un ouvrier mort depuis des centaines d’années qui est devenu un mort-vivant coriace.

Le Haut-Mage a semblé perplexe sur le fait que retirer un simple rubis sur un sarcophage ait eu de tels effets. La raison même de l’existence du sarcophage m’échappe. Je vais faire des recherches approfondies sur cet artefact provenant des Terres Sauvages. Le mage a parlé de Leng comme étant à l’origine du rubis. Je vais me renseigner sur ce qu’est Leng.



Sur un plan plus terre à terre, la capitaine Edelle a trouvé dans le musée les restes d’une sphère alchimique. Le Haut-Mage a suggéré que d’interroger les membres de la Guilde des Alchimistes s’ils peuvent donner des informations. La capitaine a aussi mentionné qu’un vagabond avait vu des lumières dans un hameau abandonné et elle souhaiterait que mon équipe aille investiguer. Je pense qu’elle profite de la situation car les hommes de la garde municipale sont des incompétents dès qu’il s’agit de faire régner l’ordre autrement qu’à coup de hampe de lance. Après tout, avec les enlèvements qui continuent, même sur un rythme plus lent, la ville ne doit négliger aucune piste.

Je dois rouvrir le musée, je le ferai pour la fin de la semaine, histoire de tout vérifier à nouveau, de remettre les choses en place et condamner le trou béant. Encore des dépenses en perspective.


Visite à la Guilde des Alchimistes

Après la visite de mon équipe la guilde qui comprenait six alchimistes, trois apprentis, une cuisinières et deux vétérans devant assurer la protection est maintenant réduite à deux alchimistes, un apprenti et un vétéran. La cuisinière a survécu par miracle. La guilde a été ravagée par une explosion et une boule de feu. La routine pour mon équipe.

De ce qu’ai compris, Zaeriez la rusalka, une créature maléfique morte par noyade, a pris le contrôle de la guilde avec l’aide d’un troll des lacs. Les alchimistes concoctaient des potions contenant en plus un ichor provenant du corps de Zaeriez. Ainsi tous ceux qui buvaient la potion tombaient sous le pouvoir de la rusalka de manière quasiment permanente. Dans quel but, cela reste à découvrir. Les alchimistes survivants soupçonnent, Erophinus, l’un des leurs d’avoir orchestré tout cela. Ce spécialiste de la vivisection et des transformations corporels avait un comportement de plus en plus étrange et qu’il passait de plus en plus de temps dans son laboratoire secret situé…quelque part.

On peut supposer que les Vipères Noires avaient acheté ou avait reçu d’Erophinus une sphère alchimique contenant un gaz soporifique ou avec des effets similaires.


Zaeriez la rusalka


Gains pour le groupe


  • 100 po promis par la capitaine Amélia Edelle au nom de la Garde Municipale.
  • 300 po fournis par le Haut-Mage Valdryss au nom du Conseil d’Argent
  • Une baguette de projectiles magiques.
  • La promesse des alchimistes survivants de fournir des objets magiques consommables comme des potions.

BAGUETTE DE PROJECTILES MAGIQUES
Baguette, peu commun
Cette baguette possède 7 charges. Tant que vous la tenez, vous pouvez utiliser une action pour dépenser de 1 ou plus de ses charges pour lancer le sort projectile magique depuis la baguette. Pour 1 charge, vous lancez le sort comme si vous utilisiez un emplacement de sort de niveau 1, et vous augmentez le niveau d'emplacement de sort de un pour chaque charge additionnelle dépensée.
La baguette récupère 1d6 + 1 charges dépensées chaque jour à l'aube. Lorsque vous dépensez la dernière charge, lancez un d20. Sur un 1, la baguette tombe en cendres et est détruite.


Session 3 du 18 novembre 2016.

Aucun commentaire: